Leading scientists lined up for new online seminar series »click here»

La grossesse et l'hépatite B

La grossesse et l'hépatite B 

Dois-je passer un test de dépistage du virus de l'hépatite B si je suis enceinte ?

Oui, TOUTES les femmes enceintes devraient passer un test de dépistage du virus de l'hépatite B ! Si vous êtes enceinte, assurez-vous de passer un test de dépistage du virus de l'hépatite B avant la naissance de votre bébé.

Pourquoi le dépistage est-il si important en cas de grossesse ?

S'il s'avère que vous êtes atteinte d'hépatite B, et que vous êtes enceinte, vous pourrez transmettre le virus à votre bébé pendant votre grossesse ou à la naissance. En étant au courant de votre infection, votre médecin pourra faire en sorte que le traitement adapté soit disponible dans la salle d'accouchement pour que votre bébé ne soit pas infecté. Si les méthodes adéquates ne sont pas suivies, votre bébé a 95 % de probabilités de développer une hépatite B chronique !

Mon infection par le virus de l'hépatite B aura-t-elle une incidence sur ma grossesse ?

L'infection par le virus de l'hépatite B ne devrait pas causer de problème pour votre bébé ou vous pendant la grossesse. Il est important que votre médecin soit au courant de votre infection par le VHB pour qu'il puisse surveiller votre état de santé et protéger votre bébé d'une infection à sa naissance.

Si je suis enceinte et atteinte d'hépatite B, comment puis-je protéger mon bébé ?

S'il s'avère que vous êtes infectée par le virus de l'hépatite B, votre médecin doit également vous prescrire le dépistage de l'antigène HBe (HBeAg). Si le résultat de cette analyse est positif, votre charge virale devrait être mesurée (quantification de l’ADN du virus de l’hépatite B par une analyse de sang). Dans certains cas, le résultat de cette analyse réalisée en laboratoire peut indiquer une charge virale très élevée. Le cas échéant, votre médecin peut vous recommander la prise d'un médicament antiviral pendant le troisième trimestre. Il s'agit d'un traitement sûr pour réduire le risque d'infecter votre bébé à sa naissance. 

S'il s'avère que vous êtes infectée par le virus de l'hépatite B, votre bébé doit recevoir deux vaccins dans la salle d'accouchement :

  • La première dose du vaccin contre l'hépatite B
  • Une dose d'immunoglobuline hépatite B (HBIG)

Si ces deux médicaments sont correctement administrés dans les 12 heures suivant la naissance, le nouveau-né a plus de 90 % de probabilités de rester protégé contre l'infection par le virus de l'hépatite B tout au long de sa vie.

Vous devrez ensuite vous assurer que votre bébé reçoive les deux à trois doses restantes du vaccin contre l'hépatite B en respectant le calendrier de vaccination. Toutes les doses devront être administrées pour que votre bébé soit complètement protégé contre l'hépatite B. Il est également important, pour les bébés nés d'une mère porteuse du VHB, de réaliser un bilan sérologique à l'âge de 9 à12 mois pour confirmer qu'ils sont protégés contre le VHB et qu'ils ne sont pas infectés. Les examens comprennent le titre viral HBsAg et anti-HBs.

Il n'y a pas de seconde chance pour protéger votre bébé !

Se faire vacciner en dehors des États-Unis

Dans de nombreux pays, le vaccin pentavalent qui protège contre cinq maladies (diphtérie, coqueluche, tétanos, Hib et hépatite B) peut être administré à des bébés âgés de six semaines à un an. La première dose est administrée à six semaines, la deuxième et la troisième dose sont administrées à dix semaines et à quatorze semaines. Il est possible de bénéficier gratuitement du vaccin pentavalent avec l'aide de Gavi, l'Alliance du vaccin. Consultez l'espace pays sur le site internet de Gavi pour plus de ressources et vaccins disponibles : http://www.gavi.org/country/.

Pour les bébés nés d'une mère porteuse du VHB, si vous attendez avant l'administration de la première dose de vaccin pentavalent, il est déjà trop tard ! Le bébé ne sera pas protégé contre l'infection à la naissance ni dans les six premières semaines de sa vie. Les femmes atteintes d'hépatite B peuvent transmettre le virus à leur bébé qui deviendra ensuite porteur chronique de la maladie.

L'OMS recommande l'administration du vaccin contre l'hépatite B dans les 24 heures suivant la naissance pour TOUS les bébés. Prévoyez et renseignez-vous sur la disponibilité et le coût de la dose de vaccin monovalent à administrer à la naissance, comme il ne s'agit pas d'un vaccin fourni par Gavi. Ceci est particulièrement important pour les femmes qui sont porteuses du virus de l'hépatite B.

Si vous n'êtes pas certaine d'être infectée, assurez-vous de passer le test de dépistage de l'hépatite B !

Aux bébés qui NE reçoivent pas de vaccin pentavalent, la première dose de vaccin monovalent contre le VHB doit être administrée dans les 12 heures suivant la naissance, suivie par les deux à trois doses restantes selon le calendrier de vaccination.

Aux bébés qui reçoivent le vaccin pentavalent, la première dose de vaccin monovalent contre le VHB doit être administrée dans les 12 heures suivant la naissance. La deuxième et la troisième dose qui restent seront contenues dans la première et la deuxième dose du vaccin pentavalent.

* Remarque : Les CDC recommandent l'administration du premier vaccin contre le VHB et la dose de HBIG dans les 12 heures suivant la naissance. La HBIG peut ne pas être disponible dans tous les pays. 

Ai-je besoin d'un traitement pendant ma grossesse ?

L'infection par le virus de l'hépatite B ne devrait pas causer de problème pour votre bébé ou vous pendant la grossesse. Il est important que votre médecin soit au courant de votre infection par le VHB pour qu'il puisse surveiller votre état de santé et protéger votre bébé d'une infection à sa naissance. Si vous vivez en dehors des États-Unis, et si vous n'êtes pas certaine d'être infectée, demandez à votre médecin de vous prescrire un test de dépistage de l'hépatite B.

Dans le cas des femmes dont le résultat HBeAg est positif et qui présentent une charge virale très élevée, il se peut que la première dose de vaccin contre le VHB et la dose de HBIG ne soient pas efficaces et que le virus soit ainsi transmis au bébé.

Toutes les femmes ayant été diagnostiquées d'une hépatite B durant leur grossesse doivent faire l'objet d'un suivi médical auprès d'un médecin expérimenté en matière d'hépatite B. Ce médecin doit prescrire d'autres examens en laboratoire, dont l'antigène HBe, la quantification de l’ADN du virus de l’hépatite B et des examens visant à évaluer la fonction du foie (ALT).

Une charge virale supérieure à 200 000 UI/ml ou 1 million cp/ml indique que le premier vaccin contre le VHB, administré avec la dose de HBIG, peut ne pas être efficace. Un traitement antiviral de première ligne pourra être préconisé afin de diminuer la charge virale avant la naissance. Il a été démontré que le ténofovir ne présente aucun danger pendant la grossesse et pour les femmes allaitantes. Dans le cas où le ténofovir ne serait pas efficace, le médecin pourra prescrire de la telbivudine ou de la lamivudine. Le traitement antiviral commence à 28-32 semaines d'aménorrhée et continue pendant trois mois après la naissance du bébé. 

Ai-je besoin d'un traitement après ma grossesse ?

Si vous suivez un traitement antiviral durant votre grossesse, vous devez faire surveiller votre ALT (SGPT) tous les trois à six mois. Cet examen aidera à déterminer si vous devez continuer le traitement antiviral. Veuillez ne pas arrêter le traitement antiviral, à moins que votre médecin ne vous le conseille en se basant sur le résultat de votre examen. La plupart des femmes dont les examens de suivi n'indiquent pas une maladie active seront orientées par leur médecin vers un hépatologue pour un suivi régulier. 

Dans tous les cas, il est très important que l'obstétricien et le pédiatre soient avertis de votre infection par le virus de l'hépatite B. Vous pourrez ainsi vous assurer que votre bébé reçoit les bons vaccins à sa naissance afin de prévenir une infection par le VHB qui pourra durer toute sa vie, et pour que vous bénéficiiez d'un suivi adéquat. 

Puis-je allaiter mon bébé si je souffre d'hépatite B ?

Les bienfaits de l'allaitement sont beaucoup plus importants que le risque d'infection, qui est minimal. De plus, comme il est recommandé que tous les nouveau-nés soient vaccinés contre l'hépatite B à la naissance, tout risque potentiel est davantage réduit. Les données ont démontré que le ténofovir, pouvant être prescrit pour le traitement de l'hépatite B, ne présente aucun danger pour les femmes allaitantes.

Pregnancy & Hepatitis B 

Should I be tested for hepatitis B if I am pregnant?

Yes, ALL pregnant women should be tested for hepatitis B! If you are pregnant, be sure your doctor tests you for hepatitis B before your baby is born.

Why are these tests so important for pregnant women?

If you test positive for hepatitis B and are pregnant, the virus can be passed on to your newborn baby during your pregnancy or during delivery. If your doctor is aware that you have hepatitis B, he or she can make arrangements to have the proper medications in the delivery room to prevent your baby from being infected. If the proper procedures are not followed, your baby has a 95% chance of developing chronic hepatitis B!

Will a hepatitis B infection affect my pregnancy?

A hepatitis B infection should not cause any problems for you or your unborn baby during your pregnancy. It is important for your doctor to be aware of your hepatitis B infection so that he or she can monitor your health and so your baby can be protected from an infection after it is born.

If I am pregnant and have hepatitis B, how can I protect my baby?

If you test positive for hepatitis B, your doctor should also test you for the hepatitis B e-antigen (HBeAg), and if positive, you should have a hepatitis B viral load blood test (HBV DNA quantification). In some cases, the laboratory test results may show a very high viral load. In these cases, your physician may recommend that you take an oral antiviral drug in the third trimester, which is safe to take to reduce the risk of infecting your newborn at birth. 

If you test positive for hepatitis B, then your newborn must be given two shots immediately in the delivery room:

  • First dose of the hepatitis B vaccine
  • One dose of hepatitis B immune globulin (HBIG)

If these two medications are given correctly within the first 12 hours of life, a newborn has more than a 90% chance of being protected against a lifelong hepatitis B infection.

You must make sure your baby receives the remaining 2-3 doses of the hepatitis B vaccine according to schedule. All doses must be completed in order for your infant to be fully protected against hepatitis B. It is also important that a baby born to an HBV-positive mother receive post-vaccination serologic testing at 9-12 months to confirm the baby is protected against HBV and is not infected. Tests include the HBsAg and anti-HBs titer test.

There is no second chance to protect your newborn baby!

Vaccination Outside the United States

In many countries, the pentavalent vaccine, a combination 5-in-one vaccine that protects against five diseases (diphtheria, pertussis, tetanus, Hib and hepatitis B) may be given to babies more than 6 weeks of age, and can be given up to 1 year of age. The first dose is given at 6 weeks, and the second and third doses are given at 10 and 14 weeks of age. The pentavalent vaccine may be made available free of charge with the support of Gavi, the Vaccine Alliance. Check the Gavi country hub to see the resources and immunizations that may be available: http://www.gavi.org/country/.

For babies born to mothers with hepatitis B, waiting for the first dose of the pentavalent vaccine is too late and will NOT protect the baby from becoming infected during birth or within the first six weeks of life. A woman who is hepatitis B positive is likely to pass the virus on to her baby, who will then be chronically infected.

WHO recommends the hepatitis B vaccine within 24 hours of birth for ALL babies. Plan ahead and inquire about the availability and cost of the monovalent (single), birth dose of the vaccine, as it is not a Gavi provided immunization. This is particularly important to women who are positive for hepatitis B.

If you are unsure of your hepatitis B status, please be sure your doctor tests you for hepatitis B!

For babies NOT receiving the pentavalent vaccine, the first dose of the monovalent, HBV vaccine must be given within 12 hours of birth, followed by the remaining 2-3 doses of the hepatitis B vaccine according to schedule.

For babies receiving the pentavalent vaccine, the first, monovalent dose of the hepatitis B vaccine is given within 12 hours of birth, and the second and third doses of the HBV vaccine will be included in dose 1 and dose 2 of the pentavalent vaccine.

*Note: CDC recommends both the first shot of the HBV vaccine and HBIG within 12 hours of birth. HBIG may not be available in all countries.

Do I need treatment during my pregnancy?

A hepatitis B infection should not cause any problems for you or your unborn baby during your pregnancy. It is important for your doctor to be aware of your hepatitis B infection so that he or she can monitor your health and so your baby can be protected from an infection after it is born. If you live outside of the U.S. and are unsure of your hepatitis B status, please ask your doctor to test you for hepatitis B.

Failure of the birth dose of the HBV vaccine and HBIG may occur in women who are HBeAg positive and have a very high viral load, allowing for the transmission of hepatitis B to your baby.

All women who are diagnosed with hepatitis B in pregnancy should be referred for follow up care with a physician skilled at managing hepatitis B infection. Your physician should perform additional laboratory testing, including hepatitis B e-antigen, HBV DNA level, and liver function tests (ALT).

A virus level greater than 200,000 IU/mL or 1 million cp/ml indicates a level where the combination of the birth dose of the vaccine and HBIG may fail. First-line, antiviral therapy with tenofovir may be recommended to reduce the viral load prior to birth. Tenofovir has been shown to be safe both during pregnancy and for breastfeeding mothers. In cases where tenofovir is not effective, doctors may prescribe telbivudine or lamivudine. Antiviral treatment begins at 28-32 weeks and continues 3 months postpartum.

Do I need treatment after my pregnancy?

If you are prescribed antivirals during pregnancy, you should have your ALT (SGPT) monitored every 3 months for 6 months. This will help determine if you should continue antiviral treatment. Please do not discontinue your antiviral medication unless the doctor advises you to, based upon test results. For most women whose follow up testing shows no signs of active disease, your physician will recommend regular monitoring with a liver specialist. 

In all cases, it is very important that your obstetrician and your newborn’s pediatrician, are aware of your hepatitis B status to ensure that your newborn receives the proper vaccines at birth to prevent a lifelong hepatitis B infection, and that you receive appropriate follow up care. 

Can I breastfeed my baby if I have hepatitis B?

The benefits of breastfeeding outweigh the potential risk of infection, which is minimal. In addition, since it is recommended that all infants be vaccinated against hepatitis B at birth, any potential risk is further reduced. There is data that shows that tenofovir, which may be prescribed to manage hepatitis B, is safe for breastfeeding women.